Eruption du Nyiragongo :‘’Une petite portion de terre qui reste ne peut pas contenir les betails que nous avons’’

Soumis par webmaster le jeu 03/06/2021 - 14:27

Les éleveurs du territoire de Nyiragongo plaident pour la délocalisation de leur bétail vers les pâturages des régions non exposés aux centres volcaniques. Selon le secrétaire de leur comité ; la végétation des pâturages ayant survécu à l’éruption volcanique est non seulement contaminé, mais aussi insuffisant.

Le Secrétaire du comité des éleveurs du territoire de Nyiragongo plaide pour une délocalisation de leurs cheptels vers les fermes des territoires de Masisi et Rutshuru. Cet appel de Jean Baptiste Maliro Ntaboba intervient plus d’une semaine après l’éruption Nyiragongo du 22 Mai dernier.

Il affirme que cette catastrophe naturelle a décimé plusieurs hectares de pâturage des groupements Kibati, Buvira et Munigi touchés par les laves.

''

Une petite portion de terre qui reste ne peut pas contenir tous les betails qui ont survécu.

Le gouvernement peut nous orienté vers les territoires voisins
où il y a des fermes. -
Jean Baptiste Maliro Ntaboba

 

Il reste convaincu que la délocalisation du bétail ayant survécu à l’éruption permettra aux animaux de consommer du fourrage non contaminées par les scories volcaniques. qui continuent à chuter sur la végétation autour du volcan mais aussi des feuilles dont la disponibilité est garantie.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.