Dossiers

La vulnérabilité des aires protégées de la RDC : cas du parc national des Virunga

Les aires protégées de la RDC sont devenues au fil des années
vulnérables et sont actuellement dramatiquement convoitées à
cause de leurs richesses naturelles. Ces menaces font suite à une
multitude de pressions, dont les plus fréquentes sont le braconnage,
la conversion de l’utilisation des terres (exploitation agricole,
utilisation illégale de pâturage, exploitation minière et forestière
artisanales, envahissement et implantation de populations dans

Extraits des textes

MAPATANO YA NAIROBI DECEMBER MWAKA WA 2006 JUU YA AMANI, UTULIVU NA MAENDELEO.
Nukta ya 3:
Yaliyomo:
1. Azimio ya Dar Es Salam, mikataba, mipango, taratibu za kufwatiliya pamoja na mambo ya pesa, yana patikana katika mapatano hii;
2. Viungo mbalimbali vya mapatano haya vinatumiwa kwa pande zote zinazo husika na mapatano haya.

Relations entre les jeunes et les institutions/autorités étatiques dans la ville de Goma au Nord-Kivu

La présente étude fait recours à une méthode mixte. L’étude a commencé par une enquête qualitative auprès de 30 jeunes issus de 7 catégories des jeunes de la ville de Goma : étudiants et élèves, jeunes membres des parties politiques, jeunes membres de mouvements citoyens, jeunes chômeurs, jeunes entrepreneurs, jeunes travaillant dans les entreprises privées et les jeunes travaillant dans les secteurs publics.

Bwito : Fleuron de la toute puissante industrie agricole devenu le dernier retranchement des FDLR rwandais

Dans le cadre de la mise en oeuvre de l’I4S en collabo-ration avec l’Unité d’Appui à la Stabilisation et le STAREC, deux organisations, Alert International et Pole Institute ont été sélectionnées et constituées en consortium pour exécuter le projet NJIA ZA MAKU-BALIANO financé par le Peace Building Fund, et les fonds gérés par le PNUD. Un montage d’entrée de jeu compliqué et lourd à cause notamment de cette confluence de pratiques et de cultures dans la gestion d’un tel projet en zones hautement sensibles et fragiles.

Mobilité des Hutu en Ituri : Entre acceptation et méfiance

Les déplacements massifs des populations à l’intérieur du Congo remontent à l’époque coloniale où ils étaient organisés par la colonisation à des fins d’exploitation économique depuis la découverte du cuivre du Katanga et de l’or en Ituri au début du 20ème siècle.  S’agissant de l’Ituri, c’est la région de Haut-Uelé qui constituait la réserve principale de la main d’œuvre pour les mines d’or et pour les nouvelles plantations agricoles.